Fédération
Gard
Accueil > Actualités > Budget du Conseil Général: Thierry PROCIDA regrette la "fuite en avant" et les "tours de passe-passe" de Damien ALARY

Actualités


Budget du Conseil Général: Thierry PROCIDA regrette la "fuite en avant" et les "tours de passe-passe" de Damien ALARY

Le 11/03/2013

Les formules toutes faites de Damien ALARY ne trompent personne. Son budget est avant tout une fuite en avant devant les difficultés. Il y a trois mois, il était contraint de repousser le débat d’orientation budgétaire et le vote de ce budget, pour trouve

Les formules toutes faites de Damien ALARY ne trompent personne. Son budget est avant tout une fuite en avant devant les difficultés. Il y a trois mois, il était contraint de repousser le débat d’orientation budgétaire et le vote de ce budget, pour trouver 42 millions d’€ ;aujourd’hui il prétend avoir réglé le problème grâce à une « réserve » qu’il aurait constitué au cours des dernières années. Comment ne pas s’étonner ?

 
UN BUDGET QUI N’EST PAS RIGOUREUX
 
Si la communication politique a proscrit l’utilisation du terme « rigueur » pour qualifier les budgets contraints par des années d’incurie, les non-choix de Monsieur ALARY et les concessions à ses alliés verts et communistes nous contraignent à observer un budget qui est tout sauf « rigoureux ».
 
Comment qualifier ainsi un budget qui progresse de 4,7% et dont les charges de gestion courante augmentent cette année de plus de 17 millions d’€ ? Comment qualifier une gestion, qui si elle récupère 446 000€ en mettant un terme à la gratuité des transports scolaires, consacre 300 000€ de plus pour l’achat de « collections et d’œuvres d’art » et consacre une augmentation de 1 400 000€ pour du matériel informatique ?
 
DEVOIR DE VERITE
Il faut donc arrêter de prendre les gardois pour des imbéciles et leur parler le langage de la vérité. Cette vérité, c’est que nous avons des difficultés pour combler notre budget, et pour y parvenir il n’existe que trois solutions : réduire les dépenses – c’est certainement là que les efforts sont à faire ; augmenter les impôts – c’est inconcevable compte tenu de la pression fiscale dans notre pays ; ou creuser la dette – c’est le choix de Damien ALARY, et je le regrette, car ce n’est pas en repoussant les problèmes à demain qu’on les résout.
 
LES REPORTS DE BUDGET : UNE SOLUTION PONCTUELLE ET DANGEREUSE
Le mécanisme de report utilisé ressemble à un tour de passe-passe qui, non seulement, ne garantit absolument pas la pérennité financière du département, mais pourrait mettre en jeu dès cette année notre budget si certaines recettes annoncées venaient à ne pas être confirmées. Je demande d’ailleurs à Damien ALARY de produire les contrats d’emprunts signés pour 18 millions d’€ et les garanties des recettes supplémentaires annoncées par l’Etat pour plus de deux millions d’€. On sait en effet les réticences des banques à accorder des prêts, même aux collectivités ; on connaît tout aussi bien les difficultés de l’actuel gouvernement, confronté à des réaménagements budgétaires imposés par des hypothèses initiales de croissance irréalistes.
 
PLUS DE TRANSPARENCE ET UN TRAVAIL DE CONCERTATION
Je regrette enfin, alors que je le lui avais demandé par écrit, que Damien ALARY n’ait pas fait d’efforts en matière de transparence pour notamment éviter les appellations budgétaires de type« autres » et « divers » qui représentent des montants encore trop importants et qui sont un obstacle à la transparence démocratique à laquelle nos concitoyens ont droit.
 
JE VOTERAI CONTRE CE BUDGET

Ce budget manque de sincérité et de rigueur dans sa gestion. J’ai des doutes sur son équilibre réel qui nous inquiète fortement pour la vie des gardoises et des gardois dans l’avenir, et notamment pour les plus défavorisés auprès desquels nous devons veiller à assurer la continuité d’une action sociale efficace et solidaire.

Au final, je voterai donc contre ce budget parce que sa « virtualité » pourrait confiner à« l’insincérité » après le compte administratif, et parce que Damien ALARY n’a pas cherché à construire un budget tenant compte des propositions constructives que je lui avais faites il y a un mois.

www.parti-udi.fr
Mentions légalesPlan du siteContact